Pourquoi pas ? N° 36 1


                                         

14ème année                         N° 36                         Mai 2010

Bulletin pour et par rescapés d’un traumatisme crânien
Indépendant, hors partis politiques, hors confessions
Tout article n’engage que son auteur
 
Contact : Erwin Junker  Rte des Aunaires 31b  CH 1870 Monthey
tél. 024 472 38 37     E-mail:  junkererwin@bluewin.ch

 
 

Bonjour à tous !

 

Je me sens mal à l’aise quand je vois, dans l’en-tête ci-dessus le lien Internet pour mon bulletin.(Je l’ai supprimé depuis) J’avais l’intention de mettre en ligne chaque numéro, malheureusement je n’y suis pas parvenu. Tu y trouves pour le moment que les numéros 27 et 28, que j’ai bricolés, plus mal que bien – ce  n’était pas évident sans logiciel spécialisé. Le résultat ne me donnant pas entière satisfaction, j’ai abandonné. J’y reviendrais peut-être…

Ce que je ne peux malheureusement pas abandonner, c’est cette mauvaise habitude d’encarter une fois par année un bulletin de versement dans mon "Pourquoi pas ?". J’ai repoussé un peu la date, afin que ça ne chevauche pas avec tes payements de fin d’année – déjà bien assez importants sans ça. Merci d’avance à ceux qui peuvent et qui veulent soutenir mon effort.  

Une fois de plus je te rappelle que je suis toujours à la recherche de quelqu’un qui aimerait collaborer à ce bulletin, soit régulièrement, soit occasionnellement. Si tu as un souvenir, une expérience ou simplement une histoire à raconter je serais heureux de t’accueillir dans un des prochains numéros.

Déjà on s’approche de l’été, aussi je souhaite à tous, ceux qui peuvent partir en vacance mais aussi à ceux qui doivent rester à la maison, un temps merveilleux, tout plein de soleil, de joies et de plaisirs !

                                                                                                                 Erwin


Condamné à une amende record pour excès de vitesse

8 janvier 2010. – Un tribunal du canton de Saint-Gall, dans l’est de la Suisse, a établi un record du monde en condamnant l’auteur d’un excès de vitesse à une amende de 299’000 francs suisses. Le contrevenant avait conduit sa Ferrari Testarossa dans une localité à 137 km/h, alors que la vitesse était limitée à 80 km/h.

Les tribunaux suisses calculent le montant des amendes sur la base d’un principe de proportionnalité par rapport à l’état financier de l’accusé. En l’occurrence, la fortune du conducteur a été évaluée à 23,3 millions de francs suisses, en incluant une villa avec un garage comprenant cinq voitures de luxe. Il a été initialement condamné à 90’000 Sfr. d’amende, mais a revendiqué son immunité diplomatique, que la République de Guinée-Bissau lui a effectivement conférée à l’occasion de cette procédure.

Un tribunal a reçu sa plainte, et annulé l’amende initiale, mais lorsque, par la suite, l’accusé, un dénommé Roland S., selon le journal 20minutes, n’est pas parvenu à prouver l’existence de son statut diplomatique et donc de l’immunité qui l’accompagne, il a été convoqué par le tribunal de Saint-Gall, qui l’a finalement condamné à une amende de 299’000 francs suisses, Dans son jugement, la juridictionn a indiqué : "l’accusé a délibérément ignoré les règles élémentaires du côde de la route afin, avec son véhicule performant, de satisfaire son désir de vitesse".

Cette amende dépasse de près du triple le précédent record : en 2008, à Zurich, le conducteur d’une Porche avait été condamné à une contravention de 111’000 francs suisses.    

Source  Reuters

Quand on a les moyens…

 

New York Society Library cherche des livres non rendus en 1789.

" Branchez-vous MATIN " 20/04/2010

Une bibliothèque new-yorkaise recherche depuis des dizaines d’années des livres qui avaient été empruntés par le premier président américain en 1789, mais qui n’ont jamais été rendus.

georgewashington-107x125Le président George Washington, en poste de 1789 à 1797, a emprunté les livres en question le 5 octobre 1789 à la New York Society Library. Un de ces livres, "Law of Nations", traitait des relations internationales, alors que l’autre était le douzième tome des débats parlementaires à la Chambre des communes britannique. L’emprunt est signé du nom de "Président", tout simplement.

Ils étaient censés être retournés le 2 novembre 1789, ce qui n’a jamais été fait. À cette époque, New York était la capitale fédérale américaine et la New York Society Library, fondée en 1754, était la seule librairie en ville.

La New York Society Library soutient qu’elle recherche depuis 1934 ces ouvrages. À cette époque, un registre contenant les noms de ceux ayant emprunté des livres entre juillet 1789 et avril 1792 avait été retrouvé et c’est seulement à ce moment qu’il avait été connu que le président Washington avait omis de retourner deux ouvrages.

La question refait surface ces jours-ci, car la bibliothèque est présentement affairée à numériser les livres afin de préserver les documents.

Selon le New York Daily News, un tel retard équivaut à une amende de 300’000 dollars, si l’on ajuste la somme selon l’inflation.

Le tout est de trouver le gogo qui paye l’amende…


 20080916-he-pingping_1

Le chinois He Pingping, 20 ans, 74cm

a posé en compagnie de la russe Svetlana Pankratova et ses jambes de 132cm, sur la place Trafalgar Square de Londres pour présenter la sortie du Livre Guiness des records 2009.

Chine-Nouvelle.com

 

C’est ce qu’on appelle "avec vue imprenable"…

 

 


Le cercueil est trop grand: on le scie pour le rentrer dans le caveau !

"Le Post " Dimanche 25 avril, 09h53

Mercredi dernier, Nora fait enterrer sa mère une Sétoise de 59 ans, qui est décédée trois jours plus tôt. Les obsèques commencent à 14 heures à la salle funéraire de Sète… Puis, la famille, le prêtre et tout le monde s’en vont à Euzet-les-Bains (Gard), où doit avoir lieu l’inhumation, selon Le Midi Libre.

Au moment de mettre le cercueil dans le caveau, un agent des pompes funèbres annonce à Nora : "Votre maman ne rentre pas…".

Ce caveau est une chapelle funéraire construite en 1848. La défunte était de taille moyenne et de forte corpulence et il lui avait donc fallu un cercueil de plus de 2 mètres…. Les pompes funèbres étaient persuadées, sans s’être rendu sur place, que cela rentrerait…

Alors, la famille essaye de gagner quelques centimètres avec un burin et un marteau, rapporte "Le Midi Libre". Les coups de burin n’ont pas été suffisants, alors les agents des pompes funèbres ont eu l’idée des scier les bords du cercueil.

La sœur de Nora a trouvé cela  "traumatisant" et chaque membre de la famille à gardé un bout de bois en souvenir. Mais, il a fallu aussi bâtir une sorte de coffrage de briques et de ciment, et le chantier s’est terminé dans la nuit, à la lueur des phares de voitures…

 


Une adolescente croate sort du coma en parlant allemand couramment
Vendredi 23 avril,

En revanche, elle a oublié sa langue maternelle…

S’endormir Croate et se réveiller Allemande. C’est à peu de choses près ce qui est arrivé à une adolescente de 13 ans, qui s’est réveillée, après un coma de 24 heures, incapable de prononcer un mot dans sa langue maternelle, mais parlant couramment celle de Goethe.

Le plus étrange, c’est que d’après ses parents, la jeune fille venait tout juste de commencer à apprendre cette langue à l’école. Et, bien qu’elle se soit mise à lire des livres et à regarder des émissions de télé en Allemand, l’adolescente était, avant son accident, loin de maîtriser la langue à ce point.

Pas un miracle mais pas d’explication logique non plus.

"Jadis, ce serait passé pour un miracle", a commenté l’expert psychiatre Mijo Milas. "Mais nous préférons penser qu’il y a une explication logique. C’est juste que nous ne l’avons pas encore trouvée". Et le médecin de citer des cas où des malades se seraient mis à parler des langues "parfois bibliques, comme celles de Babylon ou de l’Egypte ancienne".

Plus prosaïque, le directeur de l’hôpital a reconnu "qu’on ne sait jamais, quand il se remet d’un traumatisme, comment le cerveau va réagir". Avant de conclure: "Nous essayons toujours de trouver ce qui a bien pu causer ce coma profond, pourquoi elle parle désormais aussi bien cette autre langue."

J. M.

Va comprendre ce qui se passe dans le cerveau… 

 


La rue la plus courte de Paris

rue plus courte de Paris

 La plus petite rue de Paris se situe dans le deuxième arrondissement. Elle relie la rue Beauregard à la rue de Cléry.

Avec ses 5 mètres 75 de long, c’est la rue la plus courte de Paris. Elle n’est pas accessible en voiture puisqu’elle est constituée d’un escalier de 14 marches. Il n’y a aucune porte sur les murs qui la bordent. 

 

Véro dans Sport-Santé.com


2 Comments

  1. raymond
    Posted 8 juillet 2010 at 14 h 58 min | Permalink | Répondre

    Magnifique exposé Erwin,compliments pour ce billet personnel.

  2. raymond
    Posted 16 juillet 2010 at 8 h 54 min | Permalink | Répondre

    ERWIN,toi entre tu dans mon blog:exemple vois tu:Terre d’Azur/Belle?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :