Tremblement de terre de San Francisco


<

 

Mercredi   03.02.2010   Mittwoch 

16 heures, sur mon balcon il y a 4°  16 Uhr auf meinem Balkon 4°

Deux coups d’oil par ma fenêtre   Zwei Blicke aus meinem Fenster

 

 

 

 

Tremblement de terre à San Francisco

Erdbeben von San Francisco

18.04.1906

 

 La ville de San Francisco a subi son plus important tremblement de terre le 8 avril 1906 au matin. Le séisme, d’une magnitude de 8,2 sur l’échelle de Richter, a ravagé la ville.

Die Stadt von San Francisco ist am Morgen des 8. April 1906 von ihrem stärksten Erdbeben heimgesucht worden, 8,2 auf der Richterskala.              

         

Cette catastrophe a provoqué la mort de 3’000 personnes et coûté 8,3 milliards de dollars. La ville, située sur la faille de San Andreas, découverte en 1893, s’attend toujours au "big one" : un séisme encore plus dévastateur.

Diese Katastrophe hat den Tod von 3’000 Personen herausgefordert und 8,3 Milliarden Dollars gekostet. Die Stadt, welche sich auf der San Andreas Verwerfung – 1893 entdeckt – befindet, bleibt immer in Erwartung des "big one" : eines noch stärkeren Bebens.

         

Mais ce séisme n’est pas la véritable cause du grand nombre de morts. A cette époque, les maisons sont faites majoritairement en bois. Le vrai responsable des nombreux morts est l’immense incendie qui ravage la ville. Seulement une demi-heure après la première secousse, on recense déjà 50 foyers d’incendie. Le feu a fait rage pendant deux jours sous le regard impuissant des pompiers.

Dieses Erdbeben ist aber nur indirekt schuldig an der grossen Zahl von Toten.  Dazumal waren die Mehrzahl der Häuser aus Holz gebaut. Die wahre Schuldige ist die Riesenfeuersbrunst die dem Beben folgte. Eine knappe halbe Stunde nach dem ersten Beben, zählte man schon 50 Grossbrände. Zwei Tage lang hat das Feuer gewütet ohne dass die Feuerweh wirksam eingreifen konnte. 

    

Bientôt reconstruite, la ville reste toujours sous la menace de la grande faille de San Andreas, au cœur d’une des régions les plus instables du monde.

 Bald wieder aufgebaut, bleibt die Stadt, nach wie vor, unter der Drohung der  San Andreas Verwerfung, im Herzen der unsichersten Region der Welt.

Images d’Internet  /  Bilder aus Internet

 

Et nos chers voisins restent toujours sous la menace de cette catastrophe…

Und unsere lieben Nachbaren bleiben nach wie vor unter dieser Drohung…  

3 Comments

  1. Murielle
    Posted 9 février 2010 at 12 h 16 min | Permalink | Répondre

    J’aime tes billets, cette série est trés interessantes et réaliste, je te souhaite une trés bonne journée gros bisous

  2. Erwin
    Posted 9 février 2010 at 14 h 25 min | Permalink | Répondre

    Merci pour ton commentaire, je sais ainsi que j’ai eu au moins 1 lectrice ! Ciao !Erwin

  3. Peter
    Posted 10 février 2010 at 9 h 40 min | Permalink | Répondre

    EXCUSES … je n’avais pas vu ce billet !!!ben oui !!! La terre tremble et elle tremblera encore, ça n’empêchera pas les hommes de continuer à construire, ni de continuer à danser la tectonic dans les boites branchées !!!AMITIES / PETER

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :