Gros salaires, un début…


 
 

 On est lundi le 26 Janvier 2098

il est 9 heures sur mon balcon il fait 0°

 

 

 

Gros salaires, un début… 

 

Ce n’est pas par jalousie, non, mais par sens de justice que moi aussi je m’énerve à cause des gros salaires. Souvent, sinon toujours, ce sont ceux qui travaillent le moins qui touchent les salaires les plus juteux.

Ne vas pas me dire que le directeur général d’une boîte comme l’UBS ou NESTLÉ travaille plus que leur secrétaire, livreur ou n’importe quel autre employé(e) ou ouvrier(ère) de leur entreprise.

Je ne veux pas tomber non plus dans l’excès disant que tout le monde devrait toucher le même salaire, non, je comprends que celui qui sacrifie souvent des années de sa vie pour se spécialiser ou pour se perfectionner a droit à une rétribution plus élevée.

Mais dis-moi ce qui justifie le salaire souvent plus de 200 fois supérieur du cadre d’une entreprise avec celui de ses employé(e)s – même les mieux payé(e)s ?

La fondation Ethos (http://ethosfund.ch) vient d’obtenir le droit de vote consultatif pour les actionnaires de l’UBS, du Crédit Suisse et de Nestlé, sur les rémunérations de leurs dirigeants. Novartis et ABB donneront leur réponse plus tard.

Les actionnaires des deux géants de la banque UBS et Crédit Suisse et de la multinationale Nestlé pourront donc donner leur avis, c’est un début…

Bien sûre, c’est un droit de vote consultatif, ce n’est rien de contraignant, mais c’est mieux que rien. C’est un petit bout du voile pudique qui se lève.

Ce sera peut-être le début d’une prise de conscience du monde politique…

A quand une loi qui réglemente la question ?

Je fais un rêve… si demain nous étions appelés aux urnes pour répondre si oui ou non nous étions d’accords que les salaires de nos patrons soient plafonnés à un certain montant.

Oui, c’est le début… le début d’un rêve.      

 
Comme d’habitude j’ai voulu ajouter ici un dessin humoristique
pas moyen !  J’ai essaié toutes les astuces que je connais, rien à faire.
Il te faudras te contenter d’une histoire sans image, écoute, écoute…
 
 

Une entreprise a engagé un nouveau chef qui est célèbre pour sa dureté. Il estime que les employé(e)s et ouvriers(èes) doivent se vouer à 120% à leur travail, celui qui ne se plie pas à cette règle, il le vire immédiatement. Le premier jour qu’il est dans sa nouvelle boîte, il fait un tour dans les bureaux et il y voit un homme nonchalamment appuyé au mur en sifflotant. Il se dit, voici une bonne occasion pour montrer que je ne tolère aucune fainéantise. Il s’approche de l’homme et lui demande à haute voix :

–     Combien gagnez-vous par mois ?

–     2’000 € pourquoi ?

–     O.K. voici 4’000 € c’est votre paye pour deux mois, prenez-les et disparaissez, je ne veux plus vous revoir ici !

Tou fier d’avoir montré à tous les employés que dorénavant plus aucune fainéantise ne sera tolérée dans cette entreprise il demande aux autres employés :

–     Quelqu’un peut-il me dire ce que ce flemmard faisait ici ?

–     Il nous a livré des pizzas, Monsieur le directeur !

répondit une charmante secrétaire, avec un large sourire…

 

3 Comments

  1. Peter
    Posted 26 janvier 2009 at 9 h 57 min | Permalink | Répondre

    dernière minute !!! Place du Palais à MONACO, un milliardaire vient de se faire braquer par….. un millionnnaire

  2. Lisette et
    Posted 26 janvier 2009 at 17 h 38 min | Permalink | Répondre

    Enfin, il y a quelqu’un qui pense à nous, petits travailleurs honnête qui travaillent à la sueur de leurs fronts pour gagner un maigre salaire. Je suis à tes côtés pour revendiquer une justice salariale équitable à tous. Ton histoire m’a fait drôlement rire. Au lieu de se renseigner au sujet du jeune homme livreur de pizza, ce directeur a voulu montrer que c’est lui qui commande. Il a été perdant et le livreur de pizza part gagnant. Salut Erwin et bisous. Ton amie, Lisette

  3. raymond
    Posted 2 février 2009 at 14 h 53 min | Permalink | Répondre

    OUI Erwin,tu es comme moi sensible à la détresse des petits travailleurs et modestes travailleurs.Les générations d’aujourd’hui n’ont pas comprise,qu’il fallait pendant toute sa vie militer dans un Syndicat:"meme si l’employeur fait la tete".Cette homme est bien heureux de se bourrer les poches sur le dos de ceux et celles qui travaillent tres dur.La lutte sociale de l’humain n’aura jamais de fin,meme si des régimes fascisants refont maintenant surface.Sur terre seul l’équitabilité entre les etres humains et la JUSTICE sociale feront,que demain,il n’y aura PLUS de MADOFF,que je n’admire pas,tellement qu’il c’est bourré les poches sur le dos des gens faibles,naifs,crédules et il a également "plumé"les plus riches aussi.INCROYABLE,il a floué tous le monde,certains(es)lui ciraient meme les chaussures.Le MAZOCHISME restera toujours la tare de certains humain hélas!50 MILLIARDS BIEN POUR LUI SEUL,sans partage avec nos frères et soeurs pauvres de la planètes:QUELLE HONTE,il s’agit d’un crime contre l’HUMANITE.J’ai peur cependant,qu’il paie "des défenseurs aimant l’argent"et notre MADOFF honnorera <<le bénitier>>,il sera devenu ur comme une oie blanche car l’humain qui doit défendre son pays ou l’HUMANITE n’a plus rien dans le slip,voila la vérité.Alors les MADOFF s’en paie une tranche et il n’est pas seul le bougre,les autres sont dans les PARADIS fiscaux sirotant punch sur punch,avec une pauvre fille localement pauvre sur les genoux et ainsi va la vie.Au revoir mon ami Erwin,TOI au moins tu "avais du chien"!(Compliment).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :