Du retard


 

     Un mois de retard !

Un jeune mari rentre le soir chez lui et sa femme lui saute au cou en lui disant :
– Chéri, j’ai une grande nouvelle ! Je suis en retard d’un mois… Je crois que nous allons avoir un bébé ! J’ai fais le test chez le médecin aujourd’hui mais tant qu’on en aura pas la certitude, on n’en parle à personne.

Le jour suivant, un contrôleur des Services-Industriels sonne chez elle.
– Vous êtes bien Madame Durant ? Madame vous avez un mois de retard !
– Comment le savez-vous ? Balbutie la jeune femme.
– Mais Madame c’est inscrit sur nos registres.
– Qu’est-ce que vous dites ? C’est inscrit sur vos registres ?
– Absolument.

Le soir elle raconte cela à son mari qui fou de rage se précipite aux bureaux des Services-Industriels
– Qu’est-ce que c’est cette histoire ? Hurle-t-il. De quoi vous mêlez-vous ?
– Ecoutez dit le contrôleur, calmez-vous. Ce n’est pas bien grave. Vous n’avez qu’à l’acquitter et on en parle plus…
– La quitter ? Il n’en est pas question ? Je ne la quitterai jamais ni maintenant ni plus tard !
– Dans ce cas, je vous préviens si vous refusez de l’acquitter on va vous la couper !
– Quoi ? me la couper ? Mais qu’est ce que deviendra ma femme ?
– Je ne sais pas… elle n’aura qu’à se servir d’une bougie…

Auteur inconnu   moi, je l’ai dénichée chez :  http://www.naute.com/blagues/    


 

 Ein Monat Verspätung !

Ein junger Ehemann kommt Abends nach Hause, seine Frau umahrmt ihn und sagt : 
– Liebling, ich hab eine grosse neue Nachricht  ! Ich habe einen Monat Verspätung… Ich glaube wir kriegen ein Baby ! Ich hab heute den Test beim Arzt gemacht aber so lange wir nicht sicher sind sagen wir niemandem etwas.

Am nächsten Tag, läutet ein Beamter des Elektrizitätswerkes an der Türe.
– Sind Sie Frau Meier ? Sie haben einen Monat Verspätung ! 
– Wie… wie wissen Sie das ? stottert die junge Frau.
– Aber, Frau Meier, es steht hier schwarz auf weiss auf meinem Register.
– Was… auf ihrem Register… Es steht auf Ihrem Register ?
– Ganz genau.

Am Abend erzählt sie ihrem Mann was geschehen ist. Dieser eilt Schur’straks, voller Zorn, ins Büro des Elektrizitätswerkes.

– Was bedeutet diese Geschichte ? Schreit er. Um was kümmern Sie sich ?
– Bitte schön, sagt der Beamte, beruhigen Sie sich. Es ist nicht so schlimm.  Ihr müsst sie einfach quittieren und die Sache ist erledigt…
– Ich soll sie quittieren ? Das kommt nicht in Frage, ich werde sie nie quittieren, weder jetzt noch später ! 
– Dann muss ich Sie darauf aufmerksam machen, dass wir s’Ihnen abschneiden werden !
– Was ? Sie werden’s mir abschneiden ? Und was macht dann meine Frau ?
– Ich weiss nicht… sie soll sich einfach einer Kerze bedienen…

Autorr unbekannt  

ich hab’s entdeckt (auf französisch) bei :    http://www.naute.com/blagues/    

4 Comments

  1. Aschi
    Posted 23 octobre 2006 at 19 h 39 min | Permalink | Répondre

    Bonsoir Erwin
    Belle mélodie sur ton blog! Avant de partir à Barcelona (demain matin) je te souhaite une bonne semaine et à la prochaine.
    Amités
    Aschi

  2. Charisma
    Posted 23 octobre 2006 at 19 h 54 min | Permalink | Répondre

    Bonsoir
    un petit moment de détente Wouppiiii
    Te souhaite une belle journée ensoleillée demain  et encore une autre????(de blague)
     Amitiées
    Charisma

  3. Sympathiquement Vôtre
    Posted 24 octobre 2006 at 17 h 45 min | Permalink | Répondre

    Coucou Erwin
     
    Merci pour cet instant de délire …
    Bonne fin de soirée
     
    Amitiés
    Fanfan

  4. Patricia
    Posted 25 octobre 2006 at 18 h 19 min | Permalink | Répondre

    Bonjour Erwin
    Merci pour ta visite sur mon espace, le tien est bien sympathique aussi.
    Pour répondre à ta question je ne connais malheureusement aucun ébergeur, personnellement je prévois de créer mon propre site avec un ami pour mes bouquins… mais c’est encore de la musique d’avenir…
    Amical bisous à toi aussi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :